16/10/2007

les miroirs acoustiques

LILIROZE hand

 

Si on aboyait pour s'oublier sur le tapis?
une petite merde chaude et bien moulée lancée contre un papier-peint jauni par la solitude.
un collier peu serré autour d'une tête aux oreilles dociles... qui dit oui, qui dit non, qui dit ne t'en fais pas, tu n'es qu'un petit chien au milieu des jambes crues.
si on hurlait à la mort pour vérifier la vie? avec un étandard crétin qui dirait "Fonce la tête haute, t'aurais l'air d'un chasseur"
moi, je dis que les bons d'achat valent mieux que les leçons (même au rayon Vie).

Les commentaires sont fermés.