16/10/2007

pre-gnancy

RAMRABZA womanah les joies de l'oubli de soi, des aléas de la mélancolie réfractaire, le retrait dans l'égoïsme et la joie de l'éclatement. (pro-créer)
ah les vibrations de la culotte sur fond sonore de biture ragoûtante...
sachez, mesdames que chaque enfant peut mourir s'il le souhaite, à l'instar de votre ovulation.
sachez, Sieurs Fébriles du Gland, que les injonctions biologiques dépasseront vos angoisses parallèles à l'inanition.
je veux, je suis, je vis, je vous emmerde.

je crois, je sais, je doute, je veux (réitérée la volonté).

et à croire en une fin, on se finit.

Les commentaires sont fermés.