17/10/2007

mantes, rats, religieuses (au chocolat)

Jean François octave éloigner le mondeNuit en retard: gorgone écartelée, tissus amarrés, lestes poivrés. faut-il que je cite les secondes mortes?
Instant pesant: parcourir l'écran plat.

Jour en avance: je vis mon vice par procuration, devant mes restes de télévision, je mets du vieux rien sur mon bal con, pour attirer les moignons, les pis joncs.

Les commentaires sont fermés.