23/01/2008

La Gertrude

Daido Moriyama fish head“ Avant la guerre c’était bien, quand on croyait tout ce qu’ils racontaient dans les journaux et dans les magazines, on croyait tout ce qu’on lisait, et maintenant que c’est de nous qu’ils parlent, on sait bien que tout ça c’est des mensonges, rien que des mensonges, des flopées de mensonges, du coup qu’est - ce qu’on va bien pouvoir lire quand on va rentrer chez nous, hein Hans”
 

> Gertrude Stein <

Les commentaires sont fermés.