04/04/2008

fabrique de mots

Toru Nishimaki girlje mange mais ne digère pas tout.

je garde, là, au sein du chaud, dans une place indéfinie mais réduite, un bout de trop, un calcul rénal dissous, un début d'étron gentil, un morceau de viande, un ris dévot, une particule élémentaire à mon hygiène, une rigoureuse envie de rester animale au profond de l'être en chantier.

Les commentaires sont fermés.