23/05/2008

circus song

Gemma Plested Popcorn-machine

le cirque change de ville, il déboîte ses organes, rejoue un vieil air connu pour les fleurs écrasées et les insectes colonisés...
le cirque change de ville, il rebondit dans la rue, avec ses hommes ballons et ses femmes tampons...
le cirque change de ville, laisse pourrir quelques toiles au soleil, la pluie comme convive, le cirque donne du leste...
le cirque change de ville, mange des platanes, n'a pas de boussole, ni de pistes de décollage, le cirque est un chien dont les poils sont des fils d'Ariane hâchés...
le cirque change de ville, pratiquement oublié, les enfants ne rient pas quand on s'en va, le cirque est un con, un vrai con.

Les commentaires sont fermés.