11/06/2008

la puissante volonté du dégoût

Une JOSHUA HOFFINE - splashprofonde richesse est contenue dans le dégoût (autres, soi, choses, esprits). Elle donne au beau, au pur, au dessus, une limite, une limite sybilline radicale, tueuse mais nécessaire au choix. Le dégoût est un ami sain, une puissance du mal qui comble son contraire, le couvre d'or. Sans le dégoût, pas de saveur salivante, pas de valeur imaginaire. J'aime ce dégoût, cette fibre optique qui délivre du bon sens. J'aime ce dégoût, petit volatile qui sort dans nos chambres noires à la pointe du regard. J'aime ce dégoût pour sa franchise, son poing, son odeur de cul qui me va droit au coeur...

Les commentaires sont fermés.