07/07/2009

adage de la grève de la fin

Robert Welsh apron

là, quand je pense à moi, je ne me vois pas.

Vivemant le véritable été que je me disperse en images mentales et autres danses des ténèbres pour revenir à un moi qui aurait pris un bon coup de soleil.. justement.

Les commentaires sont fermés.