11/10/2009

pour tes archives

"Au réveil, elle marcha à reculons jusqu'au miroir avec la certitude qu'y
faire face serait disparaître. Une main d'aveugle peut seule susciter
l'amour, se dit-elle.

La trace noire d'une de ses larmes brillait sur sa joue, de l'oeil à la
pointe des lèvres : Solitude d'un tatouage qui se sait éphémère.

Elles sont de ces femmes que ne reçoivent pas les hommes. Seule la nuit
les reçoit dans son boudoir.
Elles boivent l'eau des sources à la source-même de l'eau et ce que l'on
nomme "enfance", elles l'appellent "cheval".

Une route suffit à susciter un meurtre. Les trois frères attendaient au
bord du chemin; et le plus beau avait, dans sa main grande ouverte, une
salamandre qu'il caressait avec un brin d'herbe.

Le cri survit-il à la bouche ? Ce serait espérer un visage d'un masque, et
chercher à ses pieds l'ombre de la voie lactée."

erin jane nelson diagram02[

Les commentaires sont fermés.