11/01/2010

constétat

Nicollet SALOME tout ça (je) manque cruellement de poésie.

Les commentaires sont fermés.