19/06/2010

dream(s) #9

le long d'un mur arrondi, un escalier blanc

et des pavés de verre opaque

l'espace est lumineux, rond, 

on ne voit ni le haut, ni le bas

juste de la moquette grise au sol, y compris sur les marches des escaliers

et une peinture immaculée sur les murs

mais c'est le bruit qui encombre

le cris de cent mille femmes qui hurlent

pendant que je longe le mur, sans oser le toucher

ces femmes crient rauque ou aigu, sang ou salive

salope, pute, salope, chienne

c'est peut-être ça qu'elles hurlent

mais elles sont si nombreuses

que c'est finalement une voix unique à plusieurs cordes que je perçois

et en avançant le long de ces murs blancs

je finis par croire, abrutie par tant de cris

que c'est une voix intérieure

quelque chose que j'émets moi même 

et que je suis finalement dans mon corps

et que je suis finalement dans ma poitrine, blanche.

eclipse-no-moon-450x343

 

Les commentaires sont fermés.