02/07/2013

mot du jour IV: dysphorie

La dysphorie désigne une perturbation de l'humeur caractérisée par un sentiment déplaisant et dérangeant de tristesse, d'anxiété, de tension, d'irritabilité. On parle alors d'humeur dysphorique. Celle-ci est généralement labile.

Étymologiquement, le terme dysphorie provient du grec δύσφορος (dysphoros), de δυσ- : difficile, et φέρω : à supporter. Il s'oppose à euphorie.

La dysphorie peut être expérimentée en dehors de toute pathologie psychiatrique en réaction aux évènements douloureux de la vie comme des deuils, maladies, etc.

Elle est fréquente au cours des troubles suivants :

  • Dépression
  • Trouble bipolaire (en phase dépressive, hypomaniaque et maniaque)
  • Anxiété généralisée
  • Troubles divers de personnalité (Sociopathie, borderline, trouble de la personnalité narcissique..)
  • Sevrage
  • Traitement par des opiacés : obtenue par stimulation des récepteurs opioïdes OP3 (anciennement kappa): la dynorphine A et la ketocyclazocine vont provoquer cet effet.
  • Syndrome hallucinatoire persistant

Les commentaires sont fermés.