08/11/2013

hey mon amour, pour toi encore

 

2013 oct 044.JPG

KISSABILITY

" Qu’y a-t-il à l’intérieur d’un baiser ? Les lèvres s’ouvrent parce qu’elles ont soif d’un temps qui les comble. Un baiser réveille le passé en même temps que l’avenir : défaisant la chronologie, c’est la logique qu’il déchire. Dans l’instant du baiser les corps sortent d’eux-mêmes : la subjectivité disparaît, le face-à-face est défait. Je ne crois pas qu’alors on fasse UN : il ne s’agit pas de fusion, mais de satori. En embrassant une femme, s’anéantit ce qui vous attache à vous-même, au temps, à l’espace. Vous n’êtes plus là — et et en même temps, vous n’avez jamais été aussi bien là. "

Yannick Haenel

Les commentaires sont fermés.